Accèder directement au contenu

Exposition "L'école et la Résistance"

Des jours sombres aux lendemains de la Libération (1940-1945)

L’École subit de plein fouet le désastre de 1940.

L’invasion, la débâcle avec ses pertes humaines et ses destructions, la collaboration, les rigueurs de l’occupation, le développement de la Résistance, marquent à la fois la communauté scolaire toute entière et le fonctionnement de l’institution au quotidien.

Soumise aux nouvelles directives de Vichy qui fait de l’École un pilier de sa Révolution nationale, elle subit la pression des troupes qui occupent ses locaux et soumettent la jeunesse aux mêmes sanctions que le reste de la population en cas de contravention à ses ordres, et n’est pas épargnée par les persécutions antisémites et la déportation.

Lieu de résistance à la fois des maîtres et des élèves, porteuse des espoirs d’une génération vaincue, l’École est l’objet de nombreux projets de réformes de toute la Résistance pour asseoir durablement la démocratie et reconstruire le monde « d’après ».

Exposition créée dans le cadre du Concours national de la Résistance et de la Déportation. Affiche expo l'Ecole et la Résistance